Une poésie savoureuse, exacerbée,

nue ou habillée d’une musique tour à tour

soyeuse et rugueuse,

le tout servi par une artiste

clownesque et rieuse, sombre et sauvage,

une exploratrice de la voix.

Elle titille vos yeux, taquine vos oreilles, elle joue,

vous touche…

pas toujours dans le sens du poil.















“hier en cherchant dans le jardin

j’ai échangé mes cheveux longs

contre quelques chansons

chansons loufoques et qui évoquent

une drôle d’époque

où je me moque

des choses qui choquent

Chansons d’emmbo

qui rit tout haut de tous ses maux

et verse de l’eau sur ce qui est beau.”

 

viens


croque


écoute